Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > A à J > C > CAPTIF

CAPTIF

Adj. Du latin captivus, pris à la guerre, privés de liberté, rendus esclaves aux mains des ennemis, surtout en pays étrangers, voir Esclave, Affranchi (e), Libérateur. Ce fut d’abord les Assyriens, puis les Babyloniens qui asservirent le peuple juif. Les histoires de l’AT regorgent d’exemples où ce dernier est assujetti, souvent quand celui-ci s’est détourné de la volonté de Dieu, voir adultère. Voir le second livre des rois 25:11 : […] Nebuzaradan, chef des gardes, emmena captifs ceux du peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui s’étaient rendus au roi de Babylone, et le reste de la multitude […].

† Dans le NT, l’esclavage est vu sous une forme plus profonde, c’est-à-dire spirituelle et morale. Christ est venue délivrer ceux qui sont captifs, prisonniers de douleurs, maladies, tourments, voir Luc 4:19 : […] Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés […].

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don