Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > A à J > B > BREBIS

BREBIS

Subst. Petit bétail. Race ovine. Dans l’AT, ces animaux furent domestiqués très tôt, voir Genèse 4:2 : […] Les patriarches formèrent des troupeaux. Leurs descendants continuèrent à s’occuper d’élevage […], voir aussi Exode 10:9 ; 1 Chroniques 27:31. Jusqu’au temps de Christ (Luc 2:8). Le désert de Judée, la région méridionale, le plateau de Moab offraient de pâturages, de même que les pays de Charan et Madian. Du vêtement à la consommation de lait, la brebis servait aussi pour les sacrifices expiatoires, voir Exode 20:24. David qui fut berger fut aussi l’oint de Dieu et un grand roi. Dans la Bible, Dieu se sert souvent de personnes d’origines modestes pour accomplir ses desseins.
Qualifiée de douce, affectueuse, docile et faible lorsqu’elle est laissée à elle-même (2 Samuel 12:3 ; Jean 10:3,4 ; Esaïe 53:7 ; Michée 5:7), la brebis ne peut pas se passer de guide, voir Matthieu 9:36 ; 26:31.

† Dans le NT, le chrétien fidèle au Christ est comparé à une brebis, voir la parabole du bon Pasteur, voir Jean, 10:3 : […] les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors […].
Brebis égarée : † Image du chrétien errant, perdu. Christ est venu sauver ses brebis voir Matthieu 18:12 : […] Que vous en semble ? Si un homme a cent brebis, et que l`une d`elles s`égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s`est égarée ? […].
Le troupeau représente l’Eglise, l’épouse du Christ, qui suit son Bon Berger en la personne de Christ.

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don