Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > K à T > M > MORT

MORT

Subst. Fém. En grec nekros. Cessation de la vie connue. La mort est physique car notre corps retourne à la poussière. La mort a été le salaire de la désobéissance à la volonté divine. Voir Genèse 26:18 : […] Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père, et qu’avaient comblés les Philistins après la mort d’Abraham ; et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés […].

Mort du Christ : Conformément à ce qui étais annoncé (Esaïe 53, Psaume 22:17 ; Nombre 9:12...) , Le Messie, qui devait venir, est mort, sur la croix, à Golgotha. Voir Philippiens 2 : 6-11 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; 8et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. Les prophéties sont accomplies Jean 19 :-23-37...).

Mort spirituelle, voir Résurrection.† Les pécheurs sont morts spirituellement par leurs offenses et par leurs péchés (Éphésiens 2:1). Ils sont radicalement séparés de Dieu, n’ayant aucune vraie relation avec Lui. L’enfant prodigue, en rébellion, loin du foyer paternel est spirituellement mort (Luc 15:24). C’est pourquoi le pécheur a tant besoin de la vie éternelle. Une résurrection intérieure produite par le Saint-Esprit œuvre individuellement pour restaurer la communion du croyant avec Dieu, par le sang précieux de l’agneau, le Christ. Voir Matthieu 16:21 : […] Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour […]. Voir aussi lettre aux Colossiens 2:20 : […] vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes ? […].

Mort et ressuscité avec Christ : Mort et ressuscité, Jésus est venir accomplir les prophéties, Il est le Messie, venu pour sauver tous les hommes ayant le désir de se repentir, Voir 2 Colossiens : 12- 15 vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ; il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix, Voir aussi Romains 6:8-11.

P.-S.

Cantique classique d’H. A. César Malan (1787-1864), Non, ce n’est pas mourir ; http://www.hymntime.com/tch/non/fr/noncenep.htm

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don