Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > A à J > J > JOIE

JOIE

Subst. Fém. En grec euphrainô, euphrosynè (eu, bien et phrèn, lieu des sentiments, des passions, du cœur). Émotion vive, agréable, limitée dans le temps. Sentiment de plénitude qui affecte l’être entier au moment où ses aspirations, ses ambitions, ses désirs ou ses rêves viennent à être satisfaits d’une manière effective ou imaginaire. Le sentiment de joie est d’ordre affectif, moral, intellectuel ou psychique et spirituel. La joie a envahit le peuple juif à l’occasion du retour de l’Arche perdu, voir 1 Samuel 4:5 : […] Lorsque l’arche de l’alliance de l’Éternel entra dans le camp, tout Israël poussa de grands cris de joie, et la terre en fut ébranlée […]. † Dans le NT, la repentance est liée à la joie, voir Luc 15:7 : […] De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n`ont pas besoin de repentance […].

Se réjouir : † Paul propose de cultiver ce sentiment à travers les épreuves, les obstacles, voir lettre aux Philippiens 4:1,4 : […] C’est pourquoi, mes bien-aimés, et très chers frères, vous qui êtes ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, mes bien-aimé. J’exhorte Évodie et j’exhorte Syntyche à être d’un même sentiment dans le Seigneur. Et toi aussi, fidèle collègue, oui, je te prie de les aider, elles qui ont combattu pour l’Évangile avec moi, et avec Clément et mes autres compagnons d’oeuvre, dont les noms sont dans le livre de vie. Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous […].

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don