Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > A à J > C > CROIX

CROIX

Subst. Fém. Du grec stauros. Ensemble formé de deux branches ou de deux éléments qui se coupent à angle plus ou moins ouvert, généralement à angle droit. instrument de supplice utilisé par les romains. C’est au IV e siècle apr. J.-C que la croix devint un bijou, du jour où l’Impératrice Hélène en lança la mode.

Bois : † Jésus-Christ fut cloué sur le bois et mis à mort. Les Israélites savaient ce que c’était que de "pendre quelqu’un au bois". Les Romains n’appliquaient cette sanction qu’aux esclaves, ou aux hommes libres coupables des crimes les plus abominables ; une loi formelle interdisait de crucifier tout citoyen romain. La simple fixation de la victime à la croix, par des liens, n’entraînait pas la mort, qui ne survenait que lorsque la soif et la faim avaient fait leur œuvre. La fixation des mains et des pieds avec des clous ne produisait même pas nécessairement une mort plus rapide. S’il était opportun, pour une raison quelconque, de se débarrasser des condamnés avant que la mort les délivrât de leurs angoisses, on hâtait la fin en brisant les jambes, comme on le fit aux brigands crucifiés en même temps que Jésus , voir Jean 19.31-33. Jésus connut la souffrance sur la croix, au mont de Golgotha, à l’endroit présumé le lieu du crâne .

Symbolisme de la croix  : † Elle symbolise la victoire du Christ (Hébreux 9:24,28), l’accomplissement de son œuvre expiatoire, le mal vaincu à jamais (Colossiens 2:13,15), les prophéties accomplies (Esaïe 53), le pardon éternel et pour tout repenti, le lieu de rendez vous du croyant qui veut remettre sa vie à Christ. La justice de Dieu accomplie une fois pour toutes (2 Corinthiens 5:19, 21). La preuve de l’amour de Dieu envers les hommes. Le sang du Christ purifie de tous les péchés. Le croyant possède alors une entrée dans le sanctuaire, dans la présence de Dieu. La croix symbolise l’espérance dans la vie et dans la mort, elle est un pont qui conduit les croyants à la vie éternelle, voir Jean 3:14,15 : […] il faut de même que le Fils de l`homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle […].

P.-S.

Porter sa croix : † Porter sa croix est une expression signifiant qu’une souffrance morale prend tout son sens au regard de celle du Christ, qui fut rejeté, maltraité, Lui qui fut innocent. Acceptée par amour pour Dieu, cette souffrance unie le chrétien à Jésus.

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don