Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > K à T > T > TENTATION

TENTATION

Subst. Fém. Épreuve à laquelle Dieu soumet l’homme pour exercer sa foi, sa fidélité. Sollicitation au mal, au péché, par l’adversaire de Dieu. De l’hébreu massah, du grec peirasmos. † La tentation assaille par l’extérieur et cherche à nous éloigner de Dieu, voir 1 Jean 2:15, 17 : […] N`aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu`un aime le monde, l`amour du Père n`est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l`orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement […]. La source la plus redoutable de la tentation est la propre chair du croyant, voir Jacques 1:13, 14 : […] Que personne, lorsqu`il est tenté, ne dise : C`est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise […]. Dieu ne peut en effet tenter mais place chaque personne devant ses choix, comme Christ qui a été mis à l’épreuve et n’a point péché. Mais Dieu ne permet que le croyant soit tenté au-delà de ses forces (1 Corinthiens 10:13). Christ s’est incarné pour venir en aide à ceux qui sont tentés (Hébreux 2:18). Le chrétien doit prier pour ne pas tomber dans la tentation (Matthieu 26:41).

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don