Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > A à J > E > ESCLAVE

ESCLAVE

Subst. Voir Affranchi (e). Celui, celle qui est privée de sa liberté. En grec doulos, qui signifie serviteur. L’esclave appartient à quelqu’un, par extension, l’expression indique ce qui restreint sa liberté, se dit d’une personne libre, dans un état de dépendance vis-à-vis de quelqu’un ou de quelque chose et qui ne dispose pas librement de soi.

Dans l’AT, les prisonniers de guerre devenaient esclaves. Les achats auprès des marchands permettaient ces échanges commerciaux, voir Joël 3:6,8. Moïse était venu sauver le peuple d’Israêl du joug des égyptiens qui sous leur servitude priaient à l’Éternel. La loi mosaïque régissait cette pratique courante chez les Hébreux, voir Deutéronome 23:15,16 […] Tu ne livreras point à son maître un esclave qui se réfugiera chez toi, après l`avoir quitté. Il demeurera chez toi, au milieu de toi, dans le lieu qu`il choisira, dans l`une de tes villes, où bon lui semblera : tu ne l`opprimeras point. […].

† Dans le NT, les métaphores abondent. Dieu est le maître et l’esclave est le pécheur. Seul Christ affranchit par la vérité, transforme le cœur de l’homme qui abandonne ses désirs pour devenir esclave de la justice divine. Voir Galates 5:1 […] C`est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. […].

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don