Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dictionnaire salutaire

Diconnaire salutaire

Accueil > A à J > E > ENFER

ENFER

Subst. Masc. En hébreu sheol, en grec chadès, du latin inferna. Voir Séjour des morts.

L’AT désigne le séjour des morts du nom de " sheol ", tandis que le Nouveau Testament emprunte à l’occasion le mot grec " Hadès " qui correspond à la même réalité chez les Grecs. Le " sheol " est ce lieu invisible qui " réclame " les êtres vivants ; c’est le " rendez-vous " de tous les vivants, selon l’expression de Job (30, 23). Selon les Psaumes, les gens entrevoient le séjour des morts comme un endroit où il n’est plus possible de louer Dieu, d’espérer en sa justice ou en sa fidélité. D’où l’accablement et la tristesse qui envahissent les gens qui sont aux prises avec la maladie ou au seuil de la mort. Le séjour des morts serait dans l’AT un lieu d’où on ne peut sortir, lieu qui serait la rupture avec le monde des vivants.

† Dans le NT, lieu où séjournent les hommes qui n’ont pas voulu être sauvés. Jésus parle de la vie après la mort. Il utilise le langage propre aux gens de son temps : la géhenne (c’était une vallée qui servait de dépotoir à Jérusalem où l’on brûlait les déchets), pleurs et grincements de dents, abîme, etc. Toutes ces comparaisons veulent faire saisir la douleur d’être séparé de Dieu, de ne pas être en communion d’amour avec lui, voir Matthieu 25:31, 46 : […] Lorsque le Fils de l`homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s`assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d`avec les autres, comme le berger sépare les brebis d`avec les boucs et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle […].

Répondre à cet article

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Soutenir par un don